Accueil Battle's guitar
jeu en hammer-on et pull-off




Nous allons résumer les bases de ces deux effets de jeu que sont le hammer-on et le pull-off. Pour la suite de l'explication, nous évoquerons le cas d'un joueur droitier tenant son manche de guitare dans la main gauche. D'une manière générale, une corde est frottée par la main droite avec les doigts ou le médiator et pincée par la main gauche au niveau du manche entre deux frettes (sur une case).

Tout d'abord, voici la traduction de ces termes permettant de bien comprendre les actions qu'ils désignent : le mot anglais "hammer" signifie marteau ; on comprend alors qu'il s'agit d'une action de "martelage" des cordes, ou encore de frappé de corde. L'exercice de hammer-on (H) consiste à jouer une note plus haute que la note précédemment jouée sur la même corde, par la simple action de la main gauche, sans la frotter à nouveau.

Le verbe "to pull-off" signifie se retirer, donc l'action inverse du hammer-on. L'exercice de pull-off (P) consiste à jouer une note plus basse que la note précédemment jouée sur la même corde, par la simple action de la main gauche, sans la frotter à nouveau.

Tous les exercices reposent sur une gamme Blues de La sans la "blue note" Mib. Veillez à bien veiller à jouer le jeu des écarts de doigts selon le principe "un doigt par case". Pour le hammer-on, si la note de départ est jouée par l'index, c'est l'annulaire pour un écart de deux demi-tons et l'auriculaire pour un écart de trois demi-tons qui va frapper. Pour le pull-off, c'est pareil, respectez le "un doigt par case".

Exercice 1 : Hammer-ons classiques, contenus dans la descente de notes deux à deux. Sur une électrique, utilisez d'abord un son clair sans trop de gain pour travailler leur clarté. Ensuite, passez à la distorsion très compressée et maintenez la même clarté dans l'enchaînement de notes et la précision du son obtenu... l'exercice est moins simple qu'il n'y paraît !

Battle's guitar

Battle's guitar

Battle's guitar

Exercice 2 : Pull-offs classiques, contenus dans la montée de notes deux à deux. Maintenez la même clarté dans l'enchaînement de notes et la précision du son obtenu qu'à l'exercice précédent. Mais, alors qu'il est simple d'utiliser la résonance d'une corde pour en enchaîner une plus haute sur le manche, dans le cas d'une descente de celle-ci (cas du pull-off), le son a tendance à faiblir un petit peu... pour remédier à ça, utilisez votre guitare électrique " à vide " non branchée, et travaillez le jeu de doigts.

Battle's guitar

Battle's guitar

Battle's guitar

Exercice 3 : Hammer-ons et pull-offs enchaînés. Cela donne un peu de vie au phrasé, et demande un jeu extrêmement travaillé, surtout à grande vitesse ! C'est cet enchaînement rapide de liés entre les notes qui est appelé " legato ". Vous gagnez donc en fluidité et rapidité en jouant cette technique. Elle devient rapidement une composante essentielle du jeu de nombreux guitaristes, et confère toujours beaucoup d'effet, aux yeux des néophytes. Mais elle demande du travail, surtout dans la clarté des sons obtenus...

Battle's guitar

Battle's guitar

Battle's guitar

Exercice 4 : Hammer-ons et pull-offs en aller-retour. Une note est frottée puis immédiatement levée et redescendue par un hammer-on et un pull-off successifs. Cela donne moins de fluidité mais renforce l'effet rythmique du placement de ce riff. Travaillez la clarté des sons obtenus...

Battle's guitar

Battle's guitar

Battle's guitar

Battle's guitar

Exercice 5 : Succession de hammer-ons et pull-offs. Sur les deux premières mesures, une note est frottée puis immédiatement levée et encore levée par hammer-ons successifs. Par la suite, des pull-offs sont enchaînés pour produire l'effet inverse en remontée de manche. Travaillez le placement des doigts dans les séquences de pull-offs et hammer-ons, ce plan pouvant être joué avec des doigtés différents, veillez au positionnement de la main gauche et à la clarté des enchaînements de notes. Aucune complexité dans les sauts de corde.

Battle's guitar

Battle's guitar

Battle's guitar

Battle's guitar