Accueil Battle's guitar
conseils et recommandations




Mémo pour le mental

Qu'est-ce qui engendre la motivation ? Qu'est-ce qui donne envie de jouer ? Qu'est-ce qu'il me faut pour commencer ? Autant de questions par lesquelles beaucoup sont passés après avoir franchi le pas...

Battle's guitar

Le désir de pratiquer la guitare peut se manifester de différentes manières : on peut être séduit par la sonorité de l'instrument, on peut aimer la forme de l'instrument (c'est quand même très sensuel une guitare, c'est comme une belle bagnole, une belle moto... et regardez comment c'était sexy lorsque Jimi Hendrix l'utilisait !), on peut aussi aimer un style musical la mettant en valeur ...

Battle's guitar

On peut imaginer que la pratique de cet instrument est un outil de socialisation (jeu en groupe), on peut aussi rêver des à-côtés de la guitare qui la positionne en tant qu'objet ou vecteur de séduction (le look, la position de jeu, le côté "filles faciles" associé au bon vieux Rock, ou par amour pour son prof ou la baby-sitter, ...), on peut également avoir l'envie de diversifier son approche musicale lorsque l'on joue déjà d'un autre instrument ou bien on peut nous avoir imposé ça parce que les parents ou la famille proche sont déjà "impliqués", ...

C'est en fait très délicat de savoir pourquoi, et pourtant c'est primordial de déterminer l'origine de sa motivation, et la mesure de son "ampleur". Pourtant, les guitaristes sont légions et tous ont eu, de près ou de loin, une motivation qui les a poussés à "passer le cap" et prendre en main, un beau jour, un manche agrémenté de cordes.

La plupart des guitaristes que j'ai côtoyés ont eu ce déclic à l'adolescence, au moment où l'éveil musical transcende le besoin de shooter dans un ballon et dépasse la pulsion extrême du village Barbie© ou Playmobil© (c'est selon)...

De même, c'est souvent la période où l'on rencontre d'autres camarades, copains, et copines, qui habitent au-delà des limites du quartier, et qui sont peut-être déjà plus ouverts à ce type de pratique. Enfin, c'est aussi à l'adolescence que l'on participe à des réunions, soirées et autres concerts, qui viennent attiser d'avantage les flammes de la tentation.

D'autres, ils se reconnaitront, ont démarré plus tard, à 20, 30 voire 50 ans. Vous conviendrez aisément (et d'aucun ne me contredirez) que ce sont dans de nombreux cas, des adolescents "attardés" dont la motivation de jouer n'a d'égal l'ampleur du désir de progresser très vite. Le besoin de canaliser toute cette énergie est évident. Le pouvoir d'achat de ces derniers venant parfois accélérer les rythmes de progression que suivent les ados (les adultes ont souvent plus facilement accès à des cours, à du bon matériel, car la gestion des finances est sensiblement différente chez un actif stable que chez un étudiant festif.

Les désirs personnels ont très souvent été mis en veille depuis l'adolescence et ressortent alors que leur pouvoir d'achat, leur situation familiale ou leurs hormones se sont stabilisés...

Battle's guitar Battle's guitar

Plus sérieusement, c'est essentiellement un besoin se démarquer, de s'exprimer et de s'affirmer qui motive principalement les gens qui vont se mettre à pratiquer la guitare. Et c'est d'autant plus normal, que la guitare est par excellence l'instrument qui peut pousser à l'extrême l'affirmation de soi par l'expression musicale.

Paradoxalement, cette affirmation de soi va commencer, dans la plupart des cas, par l'imitation des autres, des idoles, des icones... Parce que l'instrument n'est pas si facile à pratiquer, à comprendre et à dompter, on est obligé de se compromettre au travers d'honteuses reprises de morceaux qui en on fait sa réputation, avant de pouvoir clamer haut et fort que l'on sait jouer...

On se rend également compte que parmi les "guitaristes en herbe", beaucoup d'entre eux présentant les symptômes de découragement ou de perte de motivation, n'ont franchis le pas, en définitive, que pour des raisons peu nobles de pratiquer, comme le fait d'avoir voulu faire comme son copain, pour séduire untel ou unetelle, pour avoir l'accessoire indispensable de son look orienté Kiss, ou pour avoir cherché à "séduire les gonzesses" !

Cette vulnérabilité qui trahit cette population composée des gens qui ont essayé puis abandonné, s'accompagne souvent d'expériences similaires dans des domaines sportifs, culturels, voire musicaux (à ce stade-là, peut-on parler de culture et de musique de manière amalgamée ?).

Mais il y a aussi ceux qui s'y sont frotté, et qui, par manque de capacité se sont vus voués à abandonner : "je n'ai pas plus le rythme à la guitare qu'à la batterie", "les barrés m'ont trop fait mal", "j'ai plus joué de guitare parce que mes études m'ont pris tout mon temps", ... La "sélection naturelle", quoi... Sans méchanceté aucune, c'est un phénomène courant, que l'on pratique le judo, la couture, la guitare ou les échecs... Personnellement, j'ai eu une toute première console de jeu, et je dois encore être la risée de mes copains de l'époque, tant je présentais peu de prédispositions à progresser dans le domaine de l'utilisation des jeux vidéos, alors que paradoxalement, l'initiation musicale, le dessin ou la mythomanie me semblaient mieux maitrisés.

Parmi ceux qui ont "passé le cap", et ont tenu à "ramener le bateau à bon port", on retrouve ceux qui envahissaient trop régulièrement la chambre du copain qui a une guitare parce qu'ils n'avaient pas encore assez pour acquérir la sienne. On trouve également ceux qui empruntaient régulièrement la guitare de leur grande sœur (c'est aussi bon pour tout autre membre de la famille), et ceux qui investissaient les magasins avant de pouvoir investir dans l'instrument... Ceux-là ont senti pousser le désir de jouer, ont manifesté l'envie de continuer, et ont craqué pour leur première guitare. S'ils ne perçoivent pas encore qu'il faudra peut-être persévérer (toujours !) et d'avantage s'impliquer dans l'apprentissage de l'instrument, ils sont plutôt satisfaits de posséder leur propre instrument et d'en jouer.

On rencontre également ceux qui possédaient chez eux une guitare pour eux (la vieille de papa, mais qui marche encore super) et qui en plus baignent dans la culture d'apprentissage de la musique car la sœur fait du piano et le petit frère du violon au conservatoire... quand ce n'est pas eux-mêmes qui pratiquent déjà d'autres instruments. Pour eux, ce ne sera pas pour autant gagné, dans le sens où l'instrument peut, de toute évidence, finir par rebuter, tant par ses sonorités que la pratique. C'est finalement proche sur la théorie, mais si éloigné sur la pratique d'un piano, que la guitare peut parfois être oubliée dans un grenier ou pire, vendue au premier dépôt-vente du coin...

Battle's guitar

Enfin, pour bien résumer la situation, il y a ceux qui écoutent activement de la musique, ont chargé à "la toque" leur lecteur MP3 par amour des jolis soli des "guitar heroes" du moment. Ceux-là ont presque adopté un look et une attitude rock, voire métal, mais sont ouverts éventuellement à d'autres styles. Ils ont bien, dans un placard, une cave ou un grenier, une vieille guitare folk que leur papa avait rangée (abandonnée) là, et qu'ils ont tenté de nettoyer. Ladite guitare a bien été accordée par un copain, mais même lui pour qui l'on ressent tant d'admiration tant il s'adonne à la pratique de l'instrument avec une virtuosité relative le positionnant comme le meilleur du quartier. Ce même meilleur copain à bien expliqué que des accords portaient le nom des notes que l'on obligeait d'apprendre et de jouer au pipeau lorsqu'on était au primaire...

Et puis, si jamais on se mettait à croire de nouveau au Père Noël, un peu pour faire plaisir aux parents, pour rêver un peu, et faire comme ce copain, posséder sa guitare et son ampli, et s'essayer aux riffs et solos dévastateur de ses idoles. Je complète en enrichissant d'un truculent passage spécial "débutantes" qui est vraiment atypique. Sans reprendre le cliché, et parce que se mettre à la guitare est dévastateur pour les garçons comme les filles, on rencontre un phénomène d'attraction des représentantes du sexe faible vers la pratique de cet instrument.

C'est une grande bêtise, car les filles guitaristes existent (en faible nombre) depuis longtemps notamment dans le domaine du folk ou du rock, le jazz étant encore plus macho ! Mais de là à sombrer dans le ridicule, par le biais de guitares fuchsia, avec des Hello Kitty© en guise de motif, je trouve ça pathétique : il n'y a pas de frein à l'expression musicale, de frontière délimitant la musique par les filles et par les garçons. C'est par contre flagrant, dans mes relations, j'ai pu constater que les filles, moins nombreuses, avaient des idées claires sur ce que l'instrument allait leur apporter (généralement, elles ont des choses à dire) et savaient que la guitare permettrait de véhiculer une idée, donc de s'orienter vers la composition originale plus que vers la reprise de morceaux existant.

Battle's guitar

Je reviens aux motivations en résumant un cas malheureusement (ou heureusement, c'est selon) de la guitare instrument de séduction : "si ça me permettait d'attirer l'attention de la petite brunette aux yeux clairs qui a les mêmes goûts musicaux que moi, ou me destinait à devenir membre du groupe au collège...", ou bien "si la guitare était un accessoire de mode, au même titre que ceux que je retiens dans mes choix vestimentaires et musicaux, parce qu'après tout, ils font aussi partie de ma personnalité... et j'ai des choses à dire, je composerai pour les exprimer...".

Enfin, il existe le cas de figure le plus complexe, celui du débutant qui remplit un peu toutes les conditions de motivations énoncées plus-haut. C'est le cas qui correspond, de près ou de loin, à la majorité des néophytes que j'ai pu rencontrer. C'est aussi ce cas qui m'a poussé à aider le débutant ou la débutante, car c'est lorsqu'on l'on hésite, mais que la motivation est pourtant bien présente, qu'il faut donner le petit coup de pouce aidant se lancer dans la pratique d'un instrument. Il n'y a qu'un pas à acheter un instrument, à apprendre à s'en servir et le régler correctement, pour que cela devienne rapidement un passe-temps, puis loisir et enfin une passion.

Battle's guitar

Alors je reviens sur les motivations citées en introduction de cet ouvrage destiné à aider ceux qui veulent s'y mettre, en développant un peu le contre-pied les méthodes et magazines qui n'évoquent pas cette difficulté de premier contact avec un instrument accessible, simple à pratiquer à condition de bien l'aimer. L'approche de l'instrument, vous en conviendrez, est fondamentale. L'implication que l'on va montrer dans sa pratique, la passion que l'on va nécessairement nourrir (c'est tout de même de la musique) peuvent dépendre de cette première impression que l'on a de cet instrument. Et on le sait, c'est la première impression qui compte. Alors pour avoir la meilleure impression, il s'agit d'expliquer au débutant, de la manière la plus exhaustive possible, le fonctionnement, la composition et l'utilisation de la guitare, en complément des ouvrages plus pédagogiques qui présentent la manière de bien l'utiliser d'un point de vu sonore.

Il est donc temps de vous aiguiller pendant les premiers temps (trois mois, ... un an, ... je ne sais dire). Armez-vous de patience, de courage et d'une forte dose d'humour, pour assimiler tout ça : c'est technique, physique et souvent très logique.

Coup de pouce : Définissez correctement vos besoins et vos envies... il y a souvent beaucoup de différences entre les deux. Le tout est de trouver le dénominateur commun. D'autant qu'on n'a pas parlé de la 3ième dimension : le budget.

N'hésitez pas à demander le maximum de conseils objectifs (donc, pas aux vendeurs) au travers d'internet ou à des copains et profs, il y a des personnes serviables et peu intéressées. Analysez - relativisez !

Il existe des sets complets proposant guitare + ampli + pédale d'effet + accordeur ou sangle ou housse à bas prix. Il faut évidemment considérer ces sets avec méfiance, dans le sens où ils sont constitués d'articles de qualité disproportionné (l'ampli n'est pas à la hauteur de la guitare, les accessoires sont un peu "cheap", la guitare est une fin de série, ...). Cependant, c'est probablement le mode d'investissement le plus rentable et le plus pratiqué aujourd'hui par les débutants, dans la mesure où ils sont à même d'investir à faible prix dans une configuration et qu'ils gardent la possibilité de revendre leur matériel ou d'agrémenter le set (généralement par des effets).

Mémo guitare

Pensez à votre matériel. L'entretien des équipements et accessoire permet de leur donner plus de longévité et d'anticiper d'éventuelles défaillances.

Battle's guitar

Passez un coup de chiffon sur les cordes après chaque utilisation de la guitare pour évider que l'oxydation due à la sueur des doigts n'entraine une dégradation des cordes et des parties métaliques.

N'attendez donc pas que la guitare soit enfermée dans sa housse ou son étui, ni même qu'elle soit restée plusieurs heures sur son stand !

Battle's guitar

Pensez également à remplacer vos cordes au moins tous les trois à six mois, ou plus souvent en fonction de votre utilisation !

Coupez le bout de vos cordes après les avoir monté. Ça permet de ne pas déteriorer l'intérieur de la housse ou de l'étui, mais surtout de ne blesser personne. Le je-m'en-foutisme cool de cette négligence est passé de mode depuis la fin du mouvement Grunge...

Battle's guitar

Optez pour des cordes qui s'usent moins vite comme les marques Elixir ou DR qui traitent le nickel par des procédés de bains anti-corrosion et recouvrent la totalité de la cordes avec des laques de protection, sorte de péllicule colorée (bonjour le look !) qui protège la corde des agressions extérieures. Attention, ces procédés de protection sont générateurs d'une dénaturation du son apparaissant moins "brillant" et moins "claquant".

Vissez les attaches courroies... Cela peut paraître idiot, mais les sangles défectueuses sont à l'origine des manches / têtes de guitare cassés. C'est avec la chutte de la guitare qui n'est pas posée sur le stand, la principale cause de mortalité des guitares.

Battle's guitar

Posez systématiquement votre instrument sur son stand lorsque vous ne l'utilisez plus.

Dépoussiérez votre ampli avec un chiffon sec différent de celui utilisé pour nettoyer les cordes (quelques règles d'hygiène seraint-elles nécessaires ?).

Enroulez vos câbles correctement en cercle de 20 cm de diamètre (le secret : réaliser 1/4 de tour sur le câble lui-même à chaque tour de cercle pour éviter qu'il ne vrille) et attachez-les avec des serre-câble, ou des bandes de velcro (on en trouve au rayon mercerie des grands magasins).

Vérifiez les fiches, vissez-les au besoin. Ménagez les câbles lorsque vous les déroulez et quand vous les branchez, les collisions des fiches contre le sol (par terre, pas la corde de guitare) sont à l'origine de 90% des pannes de jack. Stockez-les dans un lieu sûr, comme une poche matelassée de la housse de la guitare un dans une valise de rangement.

Battle's guitar

Pensez, si vous êtes un guitariste nomade (cours, étude, répétitions, ...), à vous munir de sacs ou valises de transports de votre matériel. Pour l'ampli, certains ont recours à un système de transport en bandoulière avec 2 fixations de sangle de guitare et la sangle elle-même.

Des valises de transport et autres housses sont disponibles pour les différents matériels et outils du guitariste. Recyclez vos vieilles trousses d'écolier ou trousses de toilette pour stocker vos outils et éviter de les disperser et d'endommager câbles ou autre accordeur (pinces coupantes, tournevis, ...).

Prévenez l'oubli en dédiant un calendrier ou mieux, un agenda à votre set de guitare. En effet, vous pourrez repérer la date du dernier changement de corde, le prochain rendez-vous avec votre prof, la date des soirées à venir, les répétitions, les dates des grands entretiens et des réglages de vos instruments, les dates de concerts, les emprunts de bouquins à la bibliothèque...

Battle's guitar

En effet, il est important, notamment pour les moins expérimentés, de connaitre votre budget à l'avance et d'anticiper vos achats de cordes et de produits d'entretien. D'autant que les cordes se vendent par pack de 5 jeux, ce qui constitue normalement l'utilisation normale d'un jeu par trimestre sur l'année + un jeu consacré à des remplacements accidentels, casses, ...

De même, n'appliquez pas du polish sur le manche et le corps trop souvent. Un bon nettoyage mensuel suffit si vous utilisez souvent et régulièrement votre guitare.

Trucs & astuces : Des trucs de "grand-mère" pour entretenir votre instrument préféré :

Jettez vos médiators usés, et pensez à réviser vos câbles jack, mais aussi vos prolongateurs électriques, câble d'alimentation de l'ampli ou boîtiers multi-prises s'ils sont usés. Votre santé en dépend, et je connais bon nombre de guitaristes encore secoué par une "chataîgne" de 220 volts survenue quelques années plus tôt, pour un simple câble défectueux.

Battle's guitar

Réglez votre guitare dès que vous changez de tirant de cordes. Les changement de diamètre (et parfois de marque pour un même diamètre) conduisent à un changement des tensions des cordes. L'intonation, comme la courbure du manche, en patissent.

Faites des étapes de révision (d'où le calepin !) qui permettront de vérifier l'intonation, l'action, la courbure du manche, l'usure des couteaux du vibrato, l'attache des ressorts, ... comme un contrôle technique pour une automobile, ces points d'étape permettent de conserver la même qualité de jeu, notamment durant son apprentissage, là où l'on n'a généralement pas la possibilité de renouveler son instrument pour des raisons budgétaires évidentes.

Mieux vaut prévenir que guérir : Ces conseils ne vous sont pas communiqués pour jouer les donneurs de leçons, ni même pour toucher les dividendes des produits et accessoires dédiés aux guitaristes, mais parce que ce type de négligence existe, qu'aucune connaissance de ces pratiques n'est connue au début, et qu'il est préférable de traiter l'instrument avec précaution. Une guitare n'est pas si solide que ce que l'histoire du rock veut bien le laisser supposer !

Mémo ampli

Attachez la sangle à la guitare ou positionnez-vous assis près de l'ampli. Munissez-vous du médiator (si c'est votre choix) et raccordez à l'ampli seulement s'il est éteint :

Les amplificateurs disposent d'une ou deux fiches d'entrée nommée INPUT. Dans le cas où il en existe deux, il s'agit alors de distinguer les deux dénomination Hi et Low qui peuvent toutes deux accueillir des cordons jacks de guitare, mais de provenance différente :

NE CONNECTER LE CORDON JACK DANS L'AMPLI QUE SI CELUI-CI EST ETEINT

Battle's guitar

BAISSER LE VOLUME PRINCIPAL AVANT D'ALLUMER L'ALIMENTATION GENERALE

LAISSER CHAUFFER VOTRE AMPLI A LAMPES

Vérifiez bien que la volume général est au plus bas (à zéro ou 0). Allumez l'ampli, d'abord par le bouton POWER (sur un ampli à lampes, activer le bouton STAND BY au bout de deux bonnes minutes seulement).

Protocole : Le raccordement des instruments et le démarrage de l'ampli semblent gérés par des protocoles rigides. En fait, il s'agit de préserver la santé de votre ampli qui une fois allumé, risque d'encaisser des signaux peu musicaux si vous branchez alors votre guitare. Tout branchement et débranchement de jack s'effectue avec l'ampli éteint (et non le volume à 0), ou positionné en STAND BY. En plus, vous ménagerez vos oreilles et celles de votre entourage !

Battle's guitar

L'ampli peut posséder plusieurs canaux : les amplificateurs de plus de 15 watts proposent en général un canal clair qui délivre les sons directs amplifiés de la guitare (CLEAN) et un canal permettant d'obtenir des sons saturés (OVERDRIVE) qui peuvent être commutés par un sélecteur (commande au pied et sur le panneau).

Dans ce cas, l'ampli intègre un réglage de préamplification permettant de saturer le son (saturation ou distorsion du signal) sans être poussé dans ses retranchements. C'est alors que le GAIN ou DRIVE permettent d'augmenter le signal d'entrée de l'instrument, et le VOLUME ou MASTER de réduire le signal de sortie vers le haut-parleur.

Il est recommandé, pour obtenir les meilleurs réglages, de se référer à la documentation de l'ampli qui souvent est agrémentée de réglages types :

Battle's guitar

L'ampli dispose d'une égalisation de fréquences de pré-amplification sur 3 bandes BASS, MIDDLE et TREBLE. Cette correction peut être individuelle pour chaque canal, ou bien le réglage sera identique pour l'ensemble des canaux.

L'égalisation à mi-course donne une sonorité neutre. Il s'agit alors par la suite d'ajuster le GAIN et les potentiomètres BASS (fréquences graves), MIDDLE (fréquences médium) et TREBLE (fréquences hautes ou aigues) pour régler les paramètres du son.

Certaines égalisations vont de 0 à 10 (équalizer passif) et d'autres de -12 à +12 (équalizers actifs). Dans le premier cas, seul le boost de la fréquence est possible, alors que dans le second cas la plage de fréquence peut être réduite comme augmentée, ce qui permet d'obtenir une plus grande palette sonore. Ces paramètres ne doivent être pris en compte que si vous utilisez directement la guitare dans l'ampli : l'utilisation intermédiaire d'effets conduira à n'utiliser l'ampli que comme amplificateur du son, et non comme générateur intrinsèque du son.

La commande PRESENCE permet le contrôle général du rendu de l'ampli post-amplification, et doit être utilisé pour un contrôle global du son (taille de la salle, son trop nazillard, ...) jouant essentiellement sur les aigus.

Enfin, la sortie se fait naturellement sur le haut-parleur (parfois plusieurs sur des amplificateurs de taille et de puissance plus conséquente). Le rendu sonore est lié à la taille du haut parleur : la restitution des fréquences basses est généralement meilleure sur un haut-parleur de 30 cm ou 12" (12 pouces) qui va nécessiter plus de puissance sonore pour les délivrer.

Battle's guitar

Aussi, les constructeurs ont eu recours à diverses technologies pour amplifier fidèlement les sons de guitare à faible volume, comme fermer au maximum (chauffe, fragilité des composants électronique et des haut-parleurs) le caisson du haut-parleur (enceinte) pour obtenir plus de compression sonore (enceinte close ou enceinte bass-reflex), et réduire la taille des haut-parleurs dans des caissons semi-clos.

Conseil de démarrage : Il est possible de rajouter des effets entre la guitare et l'ampli ou bien dans la boucle d'effets de l'ampli entre les fiches SEND et RETURN de la section de pré amplification. Cependant, dans la mesure où le cas du guitariste débutant est observé, il s'agit plutôt de se familiariser avec les premiers gestes de base. Connectez plutôt votre guitare à l'accordeur pour commencer à jouer ... juste. Pour ce qui est des amplis avec effets intégrés, dans la mesure du possible, désactivez-les (lire la notice) ou réduisez leur action pour travailler/jouer avec un son direct.