Accueil Battle's guitar
les répétitions




Jouer en groupe

Cette page est extraite du site créé par Marc Lemonnier.

Jouer en groupe est toujours passionnant mais rarement simple. Aux préoccupations purement musicales s'ajoutent des soucis administratifs, financiers, humains... Cette rubrique essaie de faire le tour de tout ça... :

Quelques méthodes de travail musical de groupe

La mise au point d'un morceau et d'un répertoire nécessite un travail de groupe en plusieurs étapes. Personnellement, je distingue trois types de répétitions aux objectifs nettement différents :

Battle's guitar

Bien entendu, la réalité n'est jamais tout à fait aussi simple : bien souvent, dans le même temps de répétition, on a besoin de faire un peu de création, un peu de mise en place, et un peu de "général"... Dans ce cas on a affaire à une répétition mixte...

Quelques conseils valables pour tous les types de répets

Chaque type de répétition a ses impératifs, ses règles de fonctionnement, ses petits "trucs" pour que ça avance plus facilement :

Choisissez un lieu convenable :

Organisez votre travail :

À priori, deux types de travail n'ont pas leur place en répétition :

Ces deux types de travaux devraient théoriquement être réservés au travail personnel, en dehors de la répétition, sous peine de faire languir ceux qui n'en ont pas besoin ou qui vont plus vite que les autres. Si l'un des musiciens a besoin de ce genre de travail durant une répet, proposez-lui plutôt de travailler cet aspect chez lui et remettez le travail du morceau à la prochaine répet.

Ceci dit, tout n'est pas toujours affaire de logique dans ce domaine : nous avons tous pratiqué ce genre de moment dans nos répets, et parfois c'est bien utile. Rien de tel par exemple qu'écouter ensemble un morceau que l'on souhaite mettre au travail, c'est souvent plus motivant que de le faire tout seul, ça permet de commencer à s'imaginer ce que ça pourra donner lorsque ça sera "nous" qui le jouerons, souvent c'est un premier moment d'échange...

Battle's guitar

Une set-list de la main de Bruce Springsteen...

De même, prendre 10 minutes pour accompagner un des membres du groupe dans son apprentissage d'un passage technique peut être ennuyeux pour tout le monde mais permettre, enfin à ce musicien dépassé, grâce à la motivation, de passer le cap...

Le tout est que ces moments ne parasitent pas l'ensemble du temps de la répétition.

A quoi sert une répet de création ?

L'objectif d'une répétition de création consiste à imaginer, inventer, la manière dont on va jouer un morceau donné. Cette étape est indispensable dans tous les cas :

Sachez tout de suite que la création prend du temps. Durant une répet de 3 heures peut-être que vous ne travaillerez que sur 2 morceaux, voire 1 seul. C'est normal, c'est bien. Toujours est-il que pour une répet de création il vaut mieux avoir l'esprit clair. Les programmer le matin ou tôt en journée n'est pas idiot.

Quelques conseils pour vos répets de création :

La répétition de mise en place

L'objectifs des répétitions de mise en place est de "rôder" l'interprétation d'un morceau lorsque sa structure a été définie (par exemple lors d'une répétition de création précédente). Il est bien entendu qu'avant cette répétition, chaque membre du groupe a réécouté la structure du morceau et a travaillé ses propres parties, surtout si elles sont un peu techniques.

Durant ces répétitions, il n'y a en principe pas de création à faire, vous pourrez donc tourner plus de morceaux que dans une répet de création (3, 4, voir 5 morceaux en deux heures de répet).

Battle's guitar

Un arrangeur ça arrange énormément !

Quelques conseils pour les répets de mise en place :

Les répétitions générales

Les répétitions générales ont pour objectif de réviser une dernière fois le déroulé complet d'un concert, en intégrant toutes les composantes (musique, effets de scène, transitions, etc...). Il est conseillé de procéder à une répétition générale 2 jours avant tout concert pour lequel les musiciens n'ont pas joué ensemble depuis quelques temps (plus de 2 semaines). Cela permet à chacun de rafraîchir tous les détails de son propre rôle durant le concert, d'être plus précis et plus percutant le moment venu.

Il va sans dire que de telles répétitions doivent avoir été précédées d'un travail approfondi sur le déroulé du spectacle.

Quelques conseils sur le déroulement d'une répétition générale :

Placez-vous le plus proche possible des conditions réelles du concert :

Ensuite, au top... vous enfilez la totalité du concert, sans vous arrêter, comme si c'était pour de vrai, en veillant particulièrement aux aspects suivants :

Battle's guitar

Pensez-vous qu'ils répètent avec costume et maquillage ?

Si l'enchaînement ne vous semble pas encore couler de source, recommencez autant de fois que nécessaire (peut-être pas au cours d'une même répet, mais très peu de temps après en tout cas). Mais encore une fois, ne vous arrêtez pas : si un morceau foire, hé bien il foire ! Sur scène ce ne serait pas une raison pour s'arrêter, ni ralentir dans le rythme du concert qui du coup en souffrirait dans son ensemble.

Lorsque quelque chose ne va pas, prenez-en bonne note à la volée (dans votre esprit), à la fin de la générale faites un bilan pour voir ce qui est à retravailler (lors d'une répétition de mise en place ultérieure), mais pendant la générale, on taille la route, on teste la logique générale, tant pis pour le détail !!!

Beaucoup de groupes, pour cette étape délicate qui précède un concert important ou une tournée, aiment travailler sous forme de résidence, c'est à dire que le groupe s'enferme plusieurs jours et travaille d'arrache pied. L'intensivité du travail est très stimulante, et les calages se font rapidement et efficacement.

Il peut être utile et intéressant, lors de ces répets, de faire venir un peu de public, pour donner du répondant à votre prestation, et leur demander leur avis à la fin. C'est le seul type de répet durant lequel le public peut être utile !

Préparation du déroulé du spectacle :

Avant de procéder aux répétitions générales, il faut inventer et fixer un certain nombre de choses :

Je n'ai pas d'expérience particulière dans ce domaine (à mon grand dam), je ne peux donc pas en dire grand chose, si ce n'est que ce genre de moment doit de préférence être un travail de réflexion collective plus que le travail d'une seule personne...

Les répétitions "mixtes"

Il est très rare qu'un groupe différencie totalement les différents types de répétitions. Souvent, parce qu'on n'est pas assez organisé, ou parce que c'est plus motivant, ou parce qu'on doit avancer très vite, on mélange au sein d'une même répétition différents objectifs : création, mise en place, générale...

Battle's guitar

On s'tape un p'tit boeuf ?

Ce n'est pas un crime, allez ! Il est même possible que ça se passe bien, en particulier si vous essayer de respecter au sein de cette répétition l'ordre suivant :