Accueil Battle's guitar
notions de base




Les sons, les notes et les intervalles

La différence fondamentale entre la guitare et le piano réside dans la possibilité de jouer la même note à différents endroits de la touche, alors que chaque note du piano est unique.

L'intervalle entre chaque note s'appelle le "demi-ton", et dans le système "dodécaphonique", on distingue des répétitions de 11 demi-tons successifs pour un cycle de 12 notes. 

Les notes blanches d'un piano vont de la à sol ; les notes noires sont dites "enharmoniques" et peuvent porter deux noms différents. Désignées d'après la note qui précède, elles sont "diésées" (suivies du signe #). Elles sont "bémolisées"  (suivies du signe b) lorsqu'on les désigne d'après la note qui suit.

Il est indispensable de connaître les deux types de notation, classique (do, , mi, fa, sol, la et si) et alphabétique (A=la, B=si, C=do, D=, E=mi, F=fa et G=sol).

Voici comment les notes se répartissent suivant le "cycle des intervalles ton par ton" si cher à l'apprentissage de la musique et qui s'applique évidemment à la guitare. Dans chaque cercle concentrique, on a l'enchaînement des notes, suivant un écart tonique.

Battle's guitar

Pour une note donnée (généralement la "tonique" qui sert de référence) on désignera les notes associées par un nom particulier, spécifié dans les parties externes au cercle.

Ces termes employés sont  : "tonique" ou "fondamentale", "seconde", "tierce mineure", "tierce majeure", "quarte", "quinte diminuée", "quinte", "quinte augmentée", "sixte", "septième mineure", "septième majeure" et "octave" qui constitue le retour à la tonique.

Tonique ou "fondamentale", donne le nom à la gamme ou l'accord, notée 1
Seconde tonique + 1 ton notée 2 dans les gammes
Tierce mineure tonique + 1,5 ton notée m3 ou b3 dans les gammes et les accords
Tierce majeure tonique + 2 tons notée 3 dans les gammes et les accords
Quarte tonique + 2,5 tons notée 4 dans les gammes et les accords
Quinte diminuée tonique + 3 tons notée b5 ou #4 dans les gammes et les accords
Quinte tonique + 3,5 tons notée 5 dans les gammes et les accords
Quinte augmentée tonique + 4 tons notée b6 dans les gammes et les accords
Sixte tonique + 4,5 tons notée 6 dans les gammes et les accords
Septième mineure tonique + 5 tons notée m7 ou b7 dans les gammes et les accords
Septième majeure tonique + 5,5 ton notée 7 ou M7 dans les gammes et les accords
Octave 6ième ton (retour à la tonique) notée 1 dans les gammes et les accords

La lecture

La tablature est une notation musicale applicable aux instruments à cordes pincées et à frettes (guitare, basse, mandoline, banjo, ...) destinée à ceux qui ne connaissent pas le Solfège ainsi que la position des notes sur leur instrument.

La tablature est représentée par six lignes chacune associée à une corde (qui se chiffrent de 1 à 6 de l'aigu au grave).

Battle's guitar

Chaque chiffre indique la case et la corde où vous devez poser l'un de vos doigts de main gauche pour obtenir la note. Pour émettre la sonorité il suffit d'attaquer la corde concernée de la main droite (avec un médiator ou avec les doigts) ou gauche, selon la technique utilisée.

Parfois, les doigtés des deux mains sont indiqués de part et d'autre de la portée du Solfège. Pour mémoire, P est le pouce, 1 l'index, 2 le majeur, 3 l'annulaire et 4 l'auriculaire.

Battle's guitar

Plusieurs effets de style présentés dans un prochain chapitre, vont compliquer la tablature, mais le concept, relativement simple, permet une lecture rapide et bien souvent plus intuitive que le solfège lui-même. Pourtant, ne serait-ce que pour repérer la tonalité ou le rythme d'un morceau, le solfège est indispensable...

Battle's guitar

C'est pourquoi les tablatures sont souvent éditées en rapport de la partition solfège. Le monde Internet est fondé sur les jeux de caractères disponibles sur les ordinateurs, et la tablature (des lignes et des chiffres) sont bien souvent disponibles sans la partie solfège difficile à encoder en standard.

Comme je l'énonçais ci-dessus, le solfège est important pour la tonalité, encore faut-il connaître ses "armatures", et pour le rythme et la représentation des figures rythmiques.

Battle's guitar

Battle's guitar

Ces mêmes notes prennent une longueur rythmique différente si elles sont pointées.

Battle's guitar

La mesure est la division d'un morceau de musique en parties correspondant subjectivement à des durées dont les limites sont indiquées par les barres de mesure.

Battle's guitar

Battle's guitar

Battle's guitar

Battle's guitar

La durée des mesures d'un morceau de musique est indiquée par une fraction : le chiffre supérieur indique le nombre de pulsations (temps) dans la mesure, le chiffre inférieur la valeur de la pulsation (du temps).

Battle's guitar

Il faut connaître certains signes pour déchiffrer correctement la musique et le rythme. Le signe de répétition indique qu'il faut jouer la mesure précédente.

Battle's guitar

Le signe de reprise indique qu'il faut jouer une seconde fois la partie du morceau comprise entre les deux symboles. Si le signe de gauche est absent, alors il faut reprendre depuis le début du morceau.

Battle's guitar

Lorsque le signe de liaison relie entre elles deux ou plusieurs notes de même nom, alors l'ensemble des sons liés forme une nouvelle note d'une valeur égale à la somme des durées liées.

Battle's guitar

Le point, placé derrière une note, augmente celle-ci de la moitié de sa valeur initiale.

Battle's guitar

Des temps "morts" ou silences, sont également présents sur la partition lorsqu'aucune note n'est jouée.

Battle's guitar

Battle's guitar

Comme les notes, les silences peuvent être pointés.

Battle's guitar

La hauteur d'une note figure sur la portée, et est fonction de l'armature figurant sur la partition, donc d'un nombre de dièses (#) ou bémol (b). On parle alors d'altération de la note de base.

Battle's guitar

La durée des notes dépend à la fois du rythme et du nombre de croches utilisées pour chaque note. Ces symboles sont explicites pour celui qui lit le solfège, mais ils deviennent obscurs pour qui ne le lit pas.

Aussi, s'attache-t-on à répéter aux personnes qui ne lisent pas le solfège que l'écoute du morceau original est le complément essentiel de la notation tablature. En effet, le fait que plusieurs notes rentrent dans la même mesure a une incidence sur la portée musicale solfège (stricte et normalisée), alors que sur la tablature, il y a foisonnement de chiffres, parfois obligation de traiter les notes en haut du manche (cases 12 à 24) qui chacune nécessitent deux chiffres pour exprimer une note contrairement à l'unicité du symbole au niveau de la notation solfège.

En accordage standard au "la 440 Hz", les notes rencontrées sur la portée ainsi que sur la tablature sont notées selon les six schémas suivants.

Battle's guitar

Battle's guitar

Battle's guitar

Battle's guitar

Battle's guitar

Battle's guitar

Les notes sont représentées dans l'absolu, pour avoir conscience de leur hauteur relative les unes aux autres. Dans le cadre de la notation solfège standard, les notes seront transposées à l'octave inférieur ou supérieur selon que les notes se situent en haut ou en bas du manche. Dans ce cas, soit la portée sera transposée en clé de Fa, soit le symbole 8va sera précisé au-dessus de la portée solfège.