Accueil Battle's guitar
l'entretien de la guitare




Avant-propos

Cette section est fortement inspirée du Ibanez Instruction Manual.

D'une manière générale, tous les réglages d'une guitare doivent être réalisés au moment du changement des cordes.

Dans la totalité de ce chapitre, les réglages proposés sont applicables aux guitares électriques modernes classiques, type SuperStrat, disposant de vibrato flottant, de sillet bloque cordes et de tige de réglage de manche.

La polyvalence de ces instruments, leur prix attractif et leur accastillage fourni les rendent généralement complexes à régler, bien qu'elles soient majoritairement répandues.

Montage des cordes

Le changement des cordes devient nécessaire lorsque :

Pour une guitare électrique, les tirants standards sont :

Modèles mi si sol La mi
"Super Light" .009 .011 .016 .024 .032 .042
"Super Light Top" .009 .011 .016 .026 .036 .046
"Regular Light" .010 .013 .018 .026 .036 .046

Les outils nécessaires pour cette intervention basique sont:

Battle's guitar

Cette opération ne nécessite pas de "décorder" complètement la guitare. Au contraire, démonter les cordes une à une permet de conserver le manche dans un état de tension proche de son état définitif.

Enlever toutes les cordes d'un coup peut au contraire favoriser le relâchement du manche, qu'il faudra par la suite régler à nouveau pour éviter de "friser" et retrouver le confort de jeu.

La première des choses à réaliser est de dévisser les vis de serrage du bloque corde en haut du manche.

Battle's guitar

Puis, démonter la corde à changer au niveau du pontet sur le vibrato.

Battle's guitar

Il s'agit ensuite de sectionner à la pince coupante la boule de blocage rencontrée sur la quasi-totalité des cordes distribuées en France. Cependant, certaines cordes existent aussi pour les vibratos de type Floyd Rose, avec un taquet de serrage au lieu de la boule ou des "bullets".

N'hésitez pas, pour les cordes filées (Mi grave, La et Ré) de couper la corde à l'endroit de raccordement de la boule, généralement plus épais que la corde elle-même. Ainsi, la partie plus solide permettra un serrage plus performant. Bien centrer le "carré" de métal pour enserrer la plus longue partie de code dans le pontet.

La mise en place d'une corde est une opération critique dans la tenue de l'accord. L'enroulement, le nombre de spires, le blocage de la corde "dessus/dessous" sont autant d'éléments favorisant la tenue de l'accord.

Battle's guitar Battle's guitar

Avant de passer la corde dans le trou de la mécanique, profiter du fait que la mécanique soit libérée de la corde pour la revisser (doucement) à la tête du manche, soit par l'intermédiaire de la vis de fixation sur le revers de la tête du manche, soit par le biais de l'écrou (10 mm) sur le dessus de la tête.

Serrer (pas trop) l'action de la mécanique à bain d'huile sur la tête de la mécanique.

Passer la corde dans le trou central de la mécanique, puis la tendre sans forcer "à la main" et la couper en laissant dépasser 5 à 7 centimètres (plutôt 5 cm pour les 3 cordes graves et 7 cm pour les cordes aiguës). Puis retirer la corde afin de ne laisser dépasser du trou que 5mm, le reste servira à être enroulé

De nombreuses personnes font un simple noeud sur la corde elle-même (schéma ci-dessous).

Battle's guitar

Une autre manière d'enrouler la corde consiste à différencier le premier tours de mécanique des autres : le premier tour doit passer "par-dessus" la corde tendue, les autres tours (de 3 à 5, ça suffit) passent "par-dessous"la corde tendue, et ainsi, la corde est prise en étau entre les deux tours, au fur et à mesure que s'accroît la tension.

Il est important de revenir à un niveau de tension proche de celui de l'accordage. Toutefois, si le changement de cordes précède le réglage du manche, il est inutile de tomber sur l'accordage juste, mais plutôt de se positionner un peu "en dessous" de l'accordage souhaité.

Entretien des cordes

Les outils nécessaires pour ce nettoyage :

Battle's guitar

L'entretien des cordes permet de les faire perdurer... Des produits spécifiques comme le GHS Fast-FRET permettent de ralentir les effets néfastes de l'oxydation. Cependant, les composantes graisseuses de ce produit constituent un réel danger envers le vernis du bois, et par conséquent peuvent entraîner, à la longue, un "déchaussement" des frettes. Il faut donc changer les cordes souvent, éventuellement les détendre et les faire claquer sur le manche afin d'éliminer l'oxyde de surface, et les frotter avec un chiffon sec légèrement imbibé d'alcool ou du jus d'un demi citron (ce qui éliminera l'oxyde, mais ne protègera pas réellement les cordes).

Réglage du manche

Les outils nécessaires pour ce réglage :

La courbure du manche a une incidence sur le confort de jeu. Un manche idéalement plat suit la rectitude de la corde tendue. Un manche trop concave ou trop convexe entraîne un effet de "buzz" au niveau des cordes... ça "frise" ! Il faut donc agir sur l'action de la vis située en tête de manche pour régler cette courbure.

Battle's guitar

Commencer d'abord par dévisser la plaque de cache de la tête (3 petites vis), puis les vis du bloque cordes et de détendre les cordes de quelques tons.

Les cordes de et de sol doivent pouvoir être déplacées sur le sillet, dans les cavités respectives des cordes de la et de si.

Ainsi, l'écart laissé en milieu de manche au niveau de la vis de réglage du manche va permettre un meilleur débattement de la clé. De toute façon, il ne faut pas plus du quart de tour de clé...

Un manche convenablement réglé est souvent concave. Il comporte généralement un "creux" visible entre la 5ième et 7ième frette. Mais il doit aussi tenir compte de l'intonation de la guitare, du réglage du vibrato, donc, et de la hauteur des cordes montées.

Battle's guitar

L'action sur la vis de tête de manche, soit au travers d'une clé Allen, soit grâce à une clé à pipe, permet de serrer ou relâcher la tige filetée ("truss-rod"), et donc d'agir sur la forme du manche.

Attention, une trop forte tension de cette touche peut entraîner le bombage de la touche !

Visser rend le manche concave, et au contraire dévisser (attention à la tension des cordes) le rend plus plat ou directement convexe.

En fin d'opération, revisser la plaque plastique de cache sur la tête et positionner les cordes de Ré et de Sol dans leur cavité définitive. Procéder à un accordage sommaire avant d'enchaîner par un réglage de la hauteur des cordes, voire de l'intonation.

Sachez que les différences de température et le séchage du bois ne se stabilisant réellement qu'au bout de 10 ans, 2 à 3 réglages par an sont nécessaires pour une guitare neuve. Courage !

Le ré accordage est par la suite nécessaire, bien sûr.

Réglage des ressorts de vibrato

Les outils nécessaires pour ce réglage :

Cette opération, tout comme toute opération de réglage et d'entretien de votre guitare, se réalise après avoir dévissé les vis du bloque cordes et avoir détendu les cordes. Cependant, la tension définitive est aussi fonction de l'inclinaison des ressorts...

Dévisser la plaque arrière de la guitare et contrôler la tension des ressorts. Ils doivent favoriser l'équilibre du vibrato afin que ce dernier soit positionné à plat, sans inclinaison vers l'avant ou l'arrière.

Battle's guitar

Pour cela, dévisser de quelques tours la plaque de tension des ressorts afin de détendre leur action.

Battle's guitar Battle's guitar

Démonter la plaque de maintien des ressorts sur le bloc vibrato, afin d'en déloger les ressorts.

Afin d'équilibrer la tension des ressorts, il s'agit de les disposer de manière homogène, pour mieux répartir les forces.

L'idéal est de ne monter que 2 ou 3 ressorts, autrement, l'action du vibrato flottant n'a plus lieu d'être. Pour retrouver un vibrato de type Fender Stratocaster, monter 4 ressorts, et la tension vers l'arrière ne sera plus possible.

5 ressorts bloquent totalement le vibrato en arrière, mais il s'agira alors de surélever le bloc de vibrato en disposant un butée contre le corps afin de combler la défonce de la table.

Battle's guitar

L'attache des ressorts sur le bloc vibrato a parfois besoin d'être revissé pour garantir un meilleur maintien.

Battle's guitar

Cependant, cette partie n'existe pas sur les vibratos monoblocs. Le maintien est assuré par deux vis plates.

Battle's guitar

Le ré accordage est par la suite nécessaire, bien sûr.

Réglage de l'intonation

Les outils nécessaires pour ce réglage :

Battle's guitar

L'intonation est ajustée lorsque les cordes sont montées et accordées de proche en proche (pour tenir compte de l'angle du vibrato). Elle est réglée en avançant ou en reculant les pontets individuels. On utilise un accordeur chromatique en "la 440 Hz", d'abord à vide, puis sur l'harmonique en 12ième frette.

Si l'harmonique en 12ième frette tend vers une altération de # par rapport à la note jouée à vide, le pontet doit être reculé. Ce dernier doit être avancé si l'altération mesurée entre l'harmonique en 12ièmefrette et la corde à vide est bémol.

Le principe consiste à ajuster pour chaque corde, l'avancée du pontet vers a ou b (sur le schéma) pour conserver cette justesse. Chaque corde doit alors être détendue et réglée avant d'être retendue.

Réglage de l'action (hauteur des cordes)

Les outils nécessaires pour ce réglage :

L'action est ajustée lorsque les cordes sont montées et accordées ainsi que lorsque la courbure du manche est définitivement ajustée. L'action corrige la hauteur des cordes. Plus cette hauteur est grande, plus la corde va vibrer et donc "sonner" (une corde trop près du micro est fortement attirée par l'aimant et perd du "sustain"). Plus l'action est grande, plus le jeu sera difficile ! et moins les micros sonneront...

Battle's guitar Battle's guitar

La hauteur des cordes, ou action, est variable en fonction des tirants. Au delà de 2.1 mm sur le "gros mi"et de "1.7 mm sur le "petit", l'action ne me convient plus du tout, aimant jouer très près du manche pour un confort de jeu optimal. Ce réglage est lié aux autres réglages d'intonation et de la "truss-rod".

Battle's guitar

Tout est réglé de part et d'autre du vibrato par l'ajustement de la hauteur des deux vis de maintien du vibrato à la table.

La hauteur des cordes, ou action, est également fonction de la hauteur du vibrato qui peut être ajustée facilement par la vis d'ancrage du vibrato dans le corps.

Une clé Allen permet de fixer la hauteur du bloc par rapport à la table, et une seconde petite vis accessible par un tournevis cruciforme de précision, permet d'en fixer la butée basse de descente du bloc.

Ce réglage doit pouvoir être réalisé une bonne fois pour toutes si l'on conserve l'habitude de jouer sur le même type de tirant...

Le ré accordage est par la suite nécessaire, bien sûr !

Réglage de la hauteur du micro

Les outils nécessaires pour ce réglage :

Le réglage de la hauteur des micros ainsi que des plots peut avoir ensuite une incidence sur le jeu, et est réglé en fonction de l'action, après un ré accordage.

Un micro près des cordes les attire et modifie leur tonalité en générant une bosse dans les médiums.

Battle's guitar Battle's guitar

Le son obtenu est certes plus agressif mais produit certainement moins de "sustain", le champ électromagnétique ralentissant la vibration.

Le rapprochement du micro est ajustable avec un simple tournevis cruciforme.

Si malgré tout l'attaque et la sonorité vous convient, il est possible d'agir sur le micro lui-même en montant ou baissant les plots avec la clé Allen 3mm.

Cette action donne un résultat sensible, uniquement possible sur certains modèles doubles bobinages.

Je ne sais pas réellement s'il existe une méthodologie de réglage du micro lui-même. Ma seule expérience me permet de dire que l'incidence sur "l'équilibre sonore" de l'instrument est certaine, mais que les variations du son ne sont, par contre, pas flagrante, et qu'il ne faudra pas penser avoir un meilleur grain de son par ce type de réglage.

Par contre, ce que je définis comme "l'équilibre sonore" de l'instrument permettra un rendu plus homogène de la présence de chaque note, de chaque son, dans le spectre tonal délivré par l'instrument. En gros, une corde ne semblera pas sonner moins ou plus fort qu'une autre, quelle que soit la position de la note sur le manche.

L'incidence de la hauteur du micro

Plus le micro est proche de la table ou de la plaque de protection, plus le son est faible, mais plus le son est riche en harmoniques et fréquences basses, ce qui est prise en rythmique. On le constate pour les cas suivants :

En fonction de la position d'un micro sur le corps de la guitare :

Pour avoir examiné des photos en gros plan, des guitares de pros, je peux dire que souvent les micros sont surbaissés afin de contrôler les caractéristiques sonores, et dans la mesure où le son est pré-amplifié et traité (bien souvent égalisé) en entrée du sytème ampli + effets...

Pour les amateurs, j'aurais tendance à conseiller de pousser d'avantage (si possible) l'ampli et d'avoir un son propre, ... mais c'est plus facile à dire qu'à faire, et souvent, il est très tentant d'avoir une attaque "de la mort" en réglant les micros très haut.

N'oubliez pas que les deux vis qui permettent ce réglage ne nécessitent pas d'être ajustées de la même manière : vous pouvez rapprocher la partie basse du micro, celle qui s'occupe des cordes aigues, afin d'équilibrer le son et compenser l'écart moindre sur les cordes basses du fait de leur grosseur...

La hauteur des plots

Les plots permettent une répartition de l'équilibre des sons des cordes graves aux l'aigues. Généralement, leur réglage permet de suivre le rayon de courbure du manche, non pas sur la longueur (concave ou convexe), mais sur la largeur de la touche. Un manche de stratocaster a bien un manche arrondi alors qu'une Gibson, ou une guitare avec un Floyd a un manche plat.

Ensuite, par le réglage de la hauteur, les plots sont plus ou moins rapprochés de la plaque céramique et/ou de l'aimant. Le son est donc respectivement moins ou plus puissant (plus près des cordes = plus puissant).

Et l'équilibre est autant fonction du réglage de hauteur général du micro (qui n'est pas nécessairement parallèle à la table, mais plus relevé pour mieux capter les cordes aigues) que du tirant de cordes utilisé qui nécessite une hauteur plus importante s'il est léger et inversement si l'on joue en 0.013-0.056 comme Steve Ray Vaughan !

Réglage des chevalets et cordiers traditionnels

Les outils nécessaires pour ce réglage :

Le réglage des et cordiers vibratos traditionnels sont à réaliser avec autant de précision. Ce réglage est cependant plus simple car les cordes ne sont pas "autant" maintenues en équilibre que lorsqu'il s'agit de régler un vibrato flottant.

Il existe globalement deux systèmes, rencontrés sur les modèles inspirés des deux grands constructeurs Fender et Gibson. Le premier à être apparu sur le marché est le système de cordier Gibson, ou plutôt Rickenbaker.

Battle's guitar Battle's guitar

Composé de deux parties, il propose un dispositif ne nécessitant par de traverser le corps de part et part pour passer les cordes. Aussi, ces dernières sont maintenues par un cordier vissé dans la table. L'ajustement de l'action se fait perpendiculairement à l'aide des deux molettes ou à l'aide d'un tournevis plat suivant les modèles. La justesse est réglée au moyen d'un tournevis plat, ayant ainsi une incidence sur l'avancement du mini-pontet dans son bloc chevalet.

Battle's guitar

Composé d'un bloc fixe ou maintenu par des ressorts, il traverse le corps de la guitare de part en part afin de laisser l'accès aux cordes par le dos de la guitare. Elles sont alors maintenues soit par des rivets à même le bois dans le cas d'un bloc chevalet fixé (figure ci-contre) à la table soit au bloc vibrato. le réglage de la hauteur des cordes est rendu possible de manière individuelle au niveau d'un pontet maintenu en hauteur par deux vis sans tête pouvant être vissées et dévissées par une clé allen. La justesse est réglée au moyen d'un tournevis cruciforme au niveau de chacun des pontets (un par corde là encore, qui sont maintenu au bloc chevalet par des ressorts.